Le monde merveilleux de Jacques Chirac(I)

Publié le par l'empereur

Joyeux noël chez Moulinex

 
Photo
Pour les salariès de Moulinex, nul doute que le père noel est une ordure ...

"PARIS (AFP) - Patrick Puy, dernier PDG de Moulinex en charge du plan social qui entraîna plus de 3.200 licenciements de 2001 à 2003, a demandé jeudi aux Prud'hommes de Nanterre "176.000 euros d'indemnités" pour "licenciement économique" suscitant l'émoi d'anciennes salariées, a-t-appris vendredi de sources concordantes".

"J'ai travaillé 35 ans, pour un peu plus de 1.000 euros par mois, à l'arrivée, à près de 52 ans, je n'ai jamais retrouvé d'activité: aujourd'hui je suis +en amiante" et je vis avec 1.023 euros par mois", Mme Chevalier, licenciée en 2003 après 35 années d'activité.

 

"Abasourdie par l'énormité" des émoluments perçus par son ancien patron et révélés à l'audience, "3.777.000 Francs (bien francs) de prime après 21 jours et 60.000 euros par mois d'indemnité, tout cela pour déposer le bilan", Mme Chevalier ne "veut pas croire" au succès de la démarche de M. Puy.
 
Le conseil de M Puy, Me Nicolas Sauvage," [...] a justifié "la démarche de l'ex-PDG qui a été "salarié pendant 3 semaines et 3 jours" de l'entreprise. "

 "Que je gagne 3.000 euros ou que je gagne 300.000 euros par mois, je dois être protégé de la même manière par le code du Travail", a fait valoir sans blague Me Sauvage. [!!!].

 Cool mais est ce que les 3200 licenciés vont avoir une prime de 176 000 euros pour chaque 24 jours d'ancienneté dans l'entreprise ? Selon les modestes scribes impériaux, sachant que l 'ancienneté moyenne chez Moulinex atteint 26 annnées, il faudrait donc en toute équité leur verser 222 milliards d'euros. Mais chut ! Il ne faut pas le dire, ce sera peut être le cadeau de noël de Jacques Chirac aux salariès de moulinex pour réduire la fracture sociale ... 

 

Publié dans NAINS DE JARDIN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article