Les Grands Militaires - l'Adjudant Chanal

Publié le par L'Empereur

L'Adjudant Chanal

"Pendant sa carrière militaire, il a souvent eut des couilles au cul...-Mais il faut bien avouer que ce n'était pas toujours les siennes!... ". Georges Clémenceau

 

Les disparus de Mourmelon

Vendredi 4 janvier 1980: Disparition de Patrick Dubois

Jeudi 20 août 1981: Disparition de Pascal Sergent

Jeudi 30 septembre 1982: Disparition d'Olivier Donner

Samedi 30 octobre 1982: Olivier Donner retrouvé mort

Vendredi 23 août 1985: Disparition de Patrice Denis

Jeudi 30 avril 1987: Disparition de Patrick Gache

Mardi 9 août 1988: Arrestation de Pierre Chanal

Mardi 23 octobre 1990: Condamnation de Pierre Chanal

Mercredi 30 juin 1993: Chanal mis en examen

Dimanche 28 novembre 1993: Chanal mis en examen

Lundi 19 juin 1995: Chanal sort de prison

Lundi 4 octobre 1999: Expertise ADN contre Chanal

Mardi 14 octobre 2003: Début du procès Chanal

Mardi 14 octobre 2003: Suicide de Pierre Chanal

 

L'arrestation de l'Adjudant Chanal (source : affaires criminelles)

Le 9 août 1988, le maréchal des logis-chef André Jeunet s’engage en compagnie d’un autre gendarme sur un chemin sans issue près de Macon. Ce chemin est un accès au chantier de la ligne de TGV en construction qui fait l’objet d’une surveillance assidue à la suite d’actes de malveillance.
Soudain ils aperçoivent un combi Volkswagen vert qui vient à leur rencontre. Le prenant pour une camionnette d’écolos ils décident d’interpeller l’individu.
Le conducteur obtempère et s’empresse de leur indiquer qu’il est de la maison puisqu’il est lui aussi militaire ; précisément adjudant-chef au centre sportif d’équitation militaire de Fontainebleau. Intrigués par la présence dans cet endroit désert de cet homme seul qui semble assez nerveux, les gendarmes lui demandent de leur présenter ses papiers. En lisant la carte d’identité militaire le chef Jeunet découvre que l’homme s’appelle
Pierre Chanal et qu’il a été affecté au 4e régiment de dragons de Mourmelon. Pour le gendarme, le nom de Mourmelon agit comme un déclic. En effet trois semaines auparavant les enquêteurs de la SR de Reims avaient envoyé un questionnaire à toutes les gendarmeries de France dans le but de recenser tous les militaires ayant fréquentés de près ou de loin les disparus dans la région de Mourmelon. Il demande donc à Chanal d’ouvrir la portière arrière du camping-car et découvre sur une couchette un jeune homme attaché par des sangles et des chaînes, bâillonné qui semble terrorisé.

 C’est un touriste hongrois qui a été pris en stop par
Pierre Chanal alors qu’il souhaitait se rendre sur la côte d’azur. Il raconte que Chanal a prétexté s’être égaré pour s’arrêter dans un coin tranquille et qu’il s’est jeté sur lui en lui serrant violemment une sangle kaki autour du cou. Il l’a ensuite ligoté et a passé la nuit à lui faire subir des sévices sexuels. La version de Chanal est toute différente. Il prétend que le jeune hongrois était consentant et qu’il l’a attaché et filmé afin de pimenter le jeu érotique.

Voir aussi
Sid Ahmed Rezzala, Jean Bedel Bokassa, Francis Heaulme, le Général Mladic

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Caddie Chemla 19/12/2015 22:03

http://www.dominique59121.skyrock.com

Paul Mirande 02/04/2008 15:26

Découvrez le site officiel des disparus de Mourmelon :www.disparusdemourmelon.org Des débuts à nos jours. à découvrir !!!

Apéroman 10/07/2006 23:47

L'Empereur 03/07/2006 09:47

... ou dans la catégorie des grands apnéistes, avec jacques mayol et umberto pelizzari.

Apéroman 01/07/2006 16:18

Cher Empereur, où comptes-tu classer l'équipage du Koursk ?
Dans la catégorie "Grand marin" ou dans la catégorie "Grand militaire" ?